Qu’est-ce que le stop-loss et comment s’en servir sur ses transactions boursières ?

0
38

Ce ne sont pas toutes nos transactions boursières qui se terminent en gains. Il est normal que dans certains cas, l’on puisse se retrouver avec des pertes, spécialement lors de périodes volatiles sur les marchés financiers. Cependant, il existe un moyen de réduire celles-ci à un niveau qui nous convient par l’utilisation du stop-loss. Explications.

Définition du stop-loss

Une personne qui trade sur les marchés financiers pourra se servir d’un stop-loss afin de limiter ses pertes sur une transaction donnée. Pour ce faire, il indiquera au préalable un prix donné, où il désire que la position soit fermée. Si ce montant est atteint et dépassé, alors la position se clôturera au prix du marché qui suit, de manière à ne plus engranger de pertes additionnelles. Prenons un exemple de stop-loss sur un ETF (contrats à terme).

Lorsque l’on complète le contrat, on devra y indiquer notre désir d’insérer un stop-loss. Dans un tel cas, si le cours du sous-jacent se déplace contrairement à notre ETF, et atteint le montant indiqué du stop-loss, alors le contrat se terminera immédiatement. Le danger est que le cours se remet à monter subitement après, et qu’il poursuive sa route ainsi, jusqu’à la date d’échéance. Alors, les gains qui auraient dû exister ne pourront être versés, puisque le contrat a été clos prématurément. Le trader restera donc avec la perte qu’il aura subie, au niveau précis du moment du stop-loss.

Quels sont les avantages du stop-loss ?

Certaines personnes ont tendance à être trop positifs. Lorsque leurs pertes s’accumulent, ils pensent toujours que la tendance s’inversera et qu’ils récupéreront leurs pertes, à un moment ou un autre. Une personne qui possède ce type de personnalité se doit d’utiliser le stop-loss, sinon, elle risque de ne pas prendre la décision de vendre avant qu’il ne soit vraiment trop tard. Les traders à la maison, qui ne peuvent faire des transactions durant leurs heures de travail, feraient bien, eux aussi, de se munir de loss-stop. En une journée, on peut se retrouver avec de lourdes pertes, si l’on n’observe pas les marchés fréquemment. C’est donc une solution pour les traders de soir. Les stop-loss permettent d’éviter des pertes plus importantes qui pourraient mettre le trader en difficulté financière. C’est encore plus vrai lorsque celui-ci utilise un effet levier sur certaines de ses transactions. Enfin, le stop-loss est gratuit.

À quel niveau de perte devrait-on placer un stop-loss ?

Nous avons tous des tolérances diverses, en ce qui concerne les pertes financières que nous considérons acceptables. Mais il y a quand même certaines règles à suivre. Il n’est pas possible de mettre un stop-loss à un prix supérieur de son niveau à l’achat. Par exemple, une action qui vaut 10 € lors de son acquisition, ne pourra avoir un stop-loss d’un montant plus élevé que 10 €. Pour le reste, cela dépendra des objectifs de chacun. Un trader qui cherche à faire des gains rapides, mettra des stop-loss pour des baisses de 5 %. Les investisseurs qui sont là pour le long-terme, seront beaucoup plus tolérants, avec des stop-loss qui se situeront aux alentours d’une baisse de 15 %.