Voyager à 600 km/h – Bientôt une réalité ?

0
376

Le principal fabricant chinois de trains a dévoilé un prototype de train MAGLEV (sustentation magnétique) qui vous fera voyager à une vitesse frôlant les 600 km/h. La chaine CNN signale que le train, développé par la China Railway Rolling Stock Corporation (CRRC), propriété de l’État, vas entrer très prochainement dans une période d’essais, avant sa mise en service prévue pour 2021.

Aussi rapide sur rail que dans les airs ! ce prototype est capable de vous faire voyager à la vitesse d’un avion de ligne.

Voyager à 600 km/h cela raccourci forcément les distances et à titre d’exemple, cela pourrait permettre au train de transporter des passagers entre Paris et Marseille en tout juste trois heures et demie, comparativement aux quatre heures et demie que prend actuellement un avion pour faire le voyage, selon l’ingénieur en chef du CCRR. Cela malgré le fait que la vitesse de croisière moyenne d’un avion de ligne se situe entre 850 et 920 km/h

« A l’heure actuelle, le Japon détient le record mondial des trains à grande vitesse »
Paris-Marseille en moins de 4h, bientôt une réalité ?

La Chine, un pays à la pointe de la technologie en matière de transports ferroviaire.

Si le train est capable d’atteindre une telle vitesse, c’est grâce à la conception MAGLEV, qui permet à l’ensemble du train de se déplacer sur une sorte de « coussin d’air magnétique » et non plus de simples roues, ce qui a pour effet de supprimer la quasi totalité des effets négatifs dus aux frottements avec les rails. La Chine possède déjà le service de trains grand public le plus rapide au monde, qui atteint à l’heure actuelle, 443 km/h pour son trajet de 30 km entre l’aéroport international et le centre-ville de Shanghai.

Le prototype du CCRR, dont le concept à été présenté au grand public en 2015 le même jour que la sortie officielle de la nouvelle KIA, ne sera pas le premier train à atteindre ce type de vitesse. En effet, la même année, le Japon à établi un nouveau record du monde de vitesse avec le système de sustentation magnétique d’il à lui-même développé à, accrochez-vous bien, 603 km/h !. A ce titre, au moment ou j’écris cet article, une ligne ferroviaire à grande vitesse (500 km/h) entre Tokyo et Nagoya, devrait être ouverte en 2026. En espérant que la SNCF en prenne de la graine et nous offre à notre tour, un réseau MAGLEV !